sciences po urbanisme

   Cycle d'urbanisme

Accueil > LE MASTER > Promotions > Promotion 2015 - 2016 > IEP

     

IEP

JPEG - 21.1 ko

Jean Déal
IEP Paris

JPEG - 26 ko

Clément Derym
IEP Bordeaux

"Diplômé de Sciences Po Bordeaux (Master Politique et Développement dans les Pays du Sud), j’ai jusqu’alors surtout approché l’urbanisme en termes de politiques publiques et dans le cadre de la coopération internationale.
Après m’être intéressé aux problématiques de transports de l’agglomération bordelaise, notamment aux mutations sociales associées au tramway, mon attention s’est portée sur les questions de gouvernance et de sécurité urbaine dans des contextes Suds. Mon expérience à la mairie de Bogotá dans le cadre du plan de revitalisation du centre ville m’a permis de me confronter à ces problématiques, en particulier celles d’action publique et de participation.
Enrichi de ces expériences de dispositifs d’association participative, je souhaite désormais m’élargir aux dimensions opérationnelles et techniques de l’urbanisme pour en être un acteur plus complet. Dans cet entre-deux nécessaire entre approfondissement analytique et mise en situation opérationnelle, surtout dans des contextes français, le Cycle m’est apparu comme une étape primordiale.
Dans la continuité de cette formation je me projette dans la maitrise d’ouvrage (en collectivité, structure parapublique ou bureau d’études), tout en restant attentif aux possibilités de travail à l’international et dans la coopération décentralisée."

JPEG - 20.7 ko

Emmanuelle Emmel
IEP Paris

"Diplômée en Affaires Publiques à SciencesPo Paris, c’est l’année de césure effectuée entre mes deux années de master qui a confirmé mon appétence pour l’urbanisme, en particulier dans ses relations avec l’environnement. Ces enjeux ont été une composante majeure de toutes mes expériences professionnelles : au sein d’un cabinet
d’architecture new yorkais spécialisé en écologie d’abord, puis autour d’un projet de développement d’un port urbain à Ports de Paris et enfin au sein d’une start up d’agriculture urbaine. C’est à cette dynamique de création d’une ville plus résiliente, apte à répondre aux défis du monde de demain, et plus protectrice des hommes qu’elle héberge que je souhaite dédier ma vie professionnelle. Forte de mes premières expériences, j’ai choisi d’intégrer le Cycle d’Urbanisme, formation qui me permet
d’acquérir une vision plus fine des enjeux urbains, et d’acquérir les outils techniques et opérationnels de la fabrique de la ville."

JPEG - 27.6 ko

Jérémy Gay
IEP Paris

"Diplômé du master « Stratégies territoriales et Urbaines » de Sciences Po Paris, c’est par le biais des politiques urbaines et du management de l’action publique locale que j’en suis venu à m’intéresser aux questions territoriales et au développement des villes. Mes études m’ont en effet amené à étudier la gouvernance urbaine, décrypter son jeu d’acteurs, comprendre la manière dont politiques publiques et enjeux urbains étaient intrinsèquement liés ; et appréhender l’aménagement du territoire dans sa composante stratégique.
Après un stage dans un cabinet d’études accompagnant les collectivités dans la mise en œuvre de leurs projets de rénovation urbaine, j’ai souhaité intégrer le Cycle afin d’aborder les questions plus techniques propres aux projets urbains et ainsi m’ouvrir d’autres perspectives professionnelles, notamment dans le champs de l’urbanisme opérationnel.
A l’issu de ce cursus, je souhaiterai en effet intégrer un bailleur social ou une maitrise d’ouvrage travaillant sur de grandes opérations d’aménagement."

JPEG - 25.5 ko

Faustine Masson
IEP Lyon

"C’est au cours de mes 5 années d’études à Sciences Po Lyon que j’ai développé un intérêt croissant pour le domaine de l’urbain. Ma troisième année de licence à l’Université de Copenhague fut un véritable point de départ. J’y ai découvert une urbanité particulière et la mise en œuvre d’un urbanisme durable. J’ai, par la suite, fait le choix d’aborder la question urbaine au prisme des sciences sociales et des politiques publiques, en intégrant le Master Altervilles, en partenariat avec l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne. Parallèlement, j’ai effectué deux stages, l’un à l’Etablissement Public d’Aménagement de la Défense Seine Arche, l’autre dans une société de conseil en stratégie urbaine. Soucieuse, à présent, d’acquérir une expertise technique accrue, notamment au regard du projet urbain, sa conception, sa mise en œuvre et son pilotage, le Cycle d’Urbanisme s’inscrit dans la continuité de mes aspirations professionnelles."

JPEG - 26.6 ko

Mathilde Préault
IEP Paris

"Le choix de me spécialiser en urbanisme après mon master Affaires Publiques à Sciences Po Paris s’est imposé naturellement. L’urbain est à mon sens le phénomène qui permet de saisir la société dans toute son épaisseur et de cristalliser les évolutions politiques, sociales et économiques. Par le Cycle d’urbanisme, je cherche à compléter mes acquis et à ajouter la dimension spatiale à la compréhension des questions urbaines acquise grâce à mon précédent master.
Plusieurs stages institutionnels - ambassade de France au Vietnam, Sénat, préfecture de région - ont aiguisé mon esprit à la compréhension des enjeux des territoires et à la mise en œuvre des politiques publiques. Un stage à l’APUR en 2014-2015 a confirmé ma volonté de travailler au cœur des projets urbains. Grâce au Cycle d’urbanisme, je souhaite parler « deux langages » : pouvoir m’adresser aux concepteurs, aux techniciens, en maîtrisant la dimension physique du territoire ; en plus de m’adresser aux sphères institutionnelles, collectivités et acteurs publics, en maîtrisant les aspects politiques, juridiques et fiscaux du territoire.
Mes expériences urbaines ont évidemment compté dans l’attrait que porte à la ville. Vivre à Hanoi plus d’un an en 2013-2014 m’a permis de faire l’expérience d’usages et de formes de ville radicalement nouveaux. Cet état d’étonnement quasi permanent m’a nourri intellectuellement et m’a convaincue de l’importance des décisions d’aménagement en contexte de forte croissance urbaine."

JPEG - 26.2 ko

Eva Terliska
IEP Paris

JPEG - 25.7 ko

Camille Thisse
IEP Aix en Provence

"C’est au cours de l’ensemble de mes études universitaires, effectuées au sein de l’IEP d’Aix-en-Provence, ainsi qu’au travers de diverses expériences que j’ai développé un intérêt croissant pour les questions en lien avec l’urbanisme.
Lors d’un premier stage au sein d’un cabinet d’architectes-urbanistes, j’avais travaillé sur l’élaboration d’un campus universitaire durable en Argentine et notamment sur la mise en place d’un réseau de transport en site propre. Un second stage, dans un cabinet de promotion immobilière, m’a permis de réaliser une étude d’impact sur l’environnement pour un projet de circuit automobile et donc d’envisager l’urbanisme sous un angle plutôt réglementaire.
Lors de mon année de Master 1 en Action Publique, j’ai réalisé un mémoire portant sur les politiques d’intégration de la population Rom en France et plus particulièrement sur le projet, porté par la ville de Montreuil depuis 2008, de réalisation de villages d’insertion. Cela m’a permis d’envisager l’étude d’une thématique urbaine sous l’angle de la sociologie des mouvements sociaux et de l’action publique.
Forte de ces expériences, j’ai choisi de rejoindre le cycle d’urbanisme afin d’acquérir des compétences plus opérationnelles. Cette formation me permet de compléter mes connaissances théoriques plutôt orientées sur les sciences sociales tout en m’ouvrant à des enseignements plus techniques. J’envisage par la suite d’orienter mon projet professionnel vers des problématiques en lien avec la mobilité et les transports."

     
page pdf   Imprimer en PDF