sciences po urbanisme

   Cycle d'urbanisme

Accueil > Archives > Ils/elles s’expriment à mi-parcours.

     

Ils/elles s’expriment à mi-parcours.

  • Aménageurs


Le groupe des « aménageurs » regroupe des étudiants de divers horizons : aménagement du territoire, urbanisme opérationnel, génie urbain.
Étudier au Cycle d’Urbanisme de Sciences Po nous permet d’enrichir nos connaissances notamment grâce à des spécialisations complétant nos formations initiales et parcours antérieurs, avec une valeur ajoutée en particulier sur les jeux d’acteurs, les différents niveaux de politiques publiques ou les stratégies de financement.
La possibilité de confronter nos savoir-faire et expériences au contact d’étudiants venant de milieux très divers (ingénieurs, économistes, architectes…) est particulièrement enrichissante, notamment dans le cadre des groupes de travail ou des projets urbains.
Enfin, la qualité des enseignements et la forte présence d’intervenants professionnels, associées au dynamisme du réseau d’anciens, participent à l’attractivité de cette formation.

  • Architectes


Le cycle est une opportunité pour les architectes et paysagistes d’élargir le champ de ses connaissances et d’aborder la ville sous de nouveaux aspects, de l’économie aux sciences sociales et politiques, en passant par l’ingénierie des transports. Chacun peut trouver ici sa voie dans le monde de l’urbanisme, que ce soit dans la maîtrise d’œuvre ou la maîtrise d’ouvrage. Même avec une expérience professionnelle longue, le cycle nous donne la chance de reprendre des travaux d’écriture et de synthèse et d’améliorer nos prestations orales. Les nombreux ateliers et travaux en groupe permettent un véritable échange entre les différentes formations initiales. Ils apportent de réelles connaissances transversales et pluridisciplinaires des métiers de la ville.

  • Économistes
    Le Cycle d’urbanisme de Sciences Po permet aux diplômés d’écoles de commerce d’adapter leur savoir-faire en management et en gestion aux problématiques spécifiques à la la ville à ses métiers, notamment dans le secteur public : expertise immobilière, économie de l’aménagement, droit de l’urbanisme… Il leur offre également la possibilité d’acquérir de nouvelles connaissances dans les domaines des sciences humaines et de l’habitat ainsi que de maîtriser les outils de projet urbain (suite Adobe, Autocad, SIG….). La diversité des profils des étudiants permet enfin aux économistes de confronter leurs points de vue à des logiques nouvelles, dans le cadre de nombreux travaux de groupes et de cas pratiques.
  • Ingénieurs


La formation au sein du Cycle apporte un complément riche à la formation initiale d’ingénieur, notamment en sciences sociales, économie immobilière, jeu des acteurs en urbanisme… C’est également une rencontre pluridisciplinaire qui permet un réel échange des cultures professionnelles et une ouverture d’esprit.
Cette appropriation des logiques des acteurs permet une amélioration des compétences professionnelles de l’ingénieur en urbanisme mais le master ouvre également des débouchés moins techniques puisqu’il est professionnalisant dans de nombreux domaines : immobilier, logement social, aménagement urbain… Des débouchés d’autant plus accessibles que la renommée du Cycle et le réseau professionnel de l’école sont des appuis forts lors de la recherche d’emploi.

  • IEP et Sciences Po
    Le cycle s’inscrit dans le prolongement de nos études antérieures. Il nous permet d’aller d’une réflexion globale sur des sujets de société à l’application concrète des politiques publiques. L’apprentissage des outils opérationnels se fait tout au long de l’année à travers une série d’exercices (simulations, TD, mini PU, pratique des logiciels de dessin, etc.). De plus, la pluridisciplinarité des promotions et l’importance du travail en équipe nous permet de mieux appréhender les enjeux de l’urbanisme et de l’aménagement.
  • La juriste


Le Cycle d’urbanisme de Sciences-Po est une formation complète qui apporte une complémentarité remarquable à la pratique juridique opérationnelle de l’urbanisme. Les cours dispensés balayent un large champ de compétence, allant de l’aménagement à l’habitat en passant par l’immobilier et les transports, dans lesquels le droit est très représenté. Le couplage d’une formation juridique avec celle du Cycle d’urbanisme de Sciences-Po est donc efficace et laisse place à un grand choix d’orientations professionnelles.

     
page pdf   Imprimer en PDF